1 nov. 2017

10 informations importantes sur les liens

 

Est-ce que certains liens internes sur la page importent plus que d'autres?

Donc, d'abord, bon à savoir que ...

I. Les liens de contenu ont tendance à plus d'importance

Donc, d'abord, il est bon de savoir que les liens de navigation. Cela ne devrait pas être trop surprenant, non? Si j'ai un lien ici dans le contenu de la page pointant vers ma page Whippet ou ma page gomme baloune, cela pourrait en fait avoir plus de poids dans les yeux de Google que si je les mets dans ma navigation.

Maintenant, ce n'est pas toujours vrai, mais observable. Donc, quand quelque chose est dans la navigation, c'est presque toujours dans cette navigation. Quand quelque chose est ici, c'est souvent seulement ici. Donc, un peu difficile à dire cause à effet, mais nous pouvons certainement voir cela lorsque nous arrivons à des liens externes. De plus les mots à proximité du lien peuvent acquérir de la valeur.

II. Les liens dans les pieds de page sont très souvent dévalorisés

Donc, s'il y a un lien que vous avez dans votre pied de page, mais vous ne l'avez pas dans votre navigation principale, que ce soit sur le côté ou le haut, ou dans le contenu de la page, un lien ici peut ne pas avoir autant de poids en interne. En fait, il semble parfois ne porter presque aucun poids autre que l'indexation.

III. Des liens plus utilisés peuvent avoir plus de poids

C'est une théorie pour l'instant. Mais nous avons vu des articles sur ce sujet, et il y a eu es hypothèses dans la communauté SEO que Google surveille essentiellement les gens qui naviguent sur le Web, et ils peuvent obtenir ces données et voir en quelque sorte, hé, c'est un bonne page avec plus de trafic. Il reçoit beaucoup de visites de cette autre page. Cette navigation semble effectivement s'utiliser par rapport à cette autre navigation, qui ne semble pas être beaucoup utilisée.

Google peut interpréter ces données de plusieurs façons ou les collecter. Il pourrait s'agir de la taille de celui-ci ou des qualités CSS. Il pourrait être de la façon dont il apparaît sur la page visuellement. Mais peu importe, cela semble aussi être le cas.

IV. Les liens les plus visibles peuvent avoir plus de poids

Cela semble être quelque chose qui est testable facilement avec du A/B. Donc, si vous avez de très petites polices, des liens très minuscules, ils ne sont pas aussi accessibles ou évidents pour les visiteurs. Il semble qu'ils ne portent pas autant de poids dans les classements de Google.

V. Sur les pages avec plusieurs liens vers la même URL

Par exemple, disons que j'ai ce lien de produits ici en haut, mais je lie aussi à mes produits ici sous Autres Bonbons, etc. Il s'avère que Google verra les deux liens. Ils pointent tous deux vers la même page dans ce cas, les deux pointant vers la même page ici, mais cette page n'héritera que de la valeur du texte d'ancrage du premier lien de la page, pas les deux.

Donc, d'Autres Bonbons, etc., ce texte d'ancrage sera essentiellement traité comme s'il n'existait pas. Google ignore plusieurs liens vers la même URL. Ceci est réellement vrai interne et externe. Pour cette raison, si vous allez de l'avant et essayez de placer des liens dans votre contenu interne vers d'autres pages, en pensant que vous pouvez obtenir une meilleure valeur de texte d'ancrage, regardez bien, s'ils sont déjà dans votre navigation, vous n'êtes pas certain d'obtenir une valeur supplémentaire. Même cas s'ils sont plus élevés dans le contenu. Le deuxième lien vers eux ne porte pas la valeur du texte d'ancrage.

L'emplacement / le type de lien peut-il affecter l'impact de la liaison externe?

 

D'autres éléments à noter sur le côté externe des choses et où ils sont placés sur les pages.

I. Les liens dans le contenu vont avoir plus de valeur que les pieds de page ou les liens de navigation. 

En général, les liens de navigation vont toujours faire mieux que les footers. Mais dans le contenu, cette zone de contenu principal ici, c'est là que vous obtiendrez le plus de valeur de lien si vous avez l'option d'où vous allez obtenir un lien externe sur une page.

II. Que faire si vous avez des liens qui s'ouvrent dans un nouvel onglet ou dans une nouvelle fenêtre par rapport aux liens qui s'ouvrent dans le même onglet, même fenêtre?

Cela ne semble pas avoir d'importance. Google ne semble pas avoir un poids différent des expériences que nous avons vues et de celles que nous avons menées.

III. Les liens de texte semblent mieux fonctionner, ont plus de poids que les liens d'image avec les attributs alt ?

Ils semblent également mieux performer que les liens JavaScript et d'autres types de liens, mais il est essentiel de le savoir, car plusieurs fois ce que vous verrez, c'est qu'un site Web fera quelque chose comme cela. Ils auront une image. Cette image sera un lien qui pointera vers une page, et au-dessous, ils auront une sorte de légende avec des ancres riches en mots clés ici, et cela pointera aussi. Mais Google traitera ce premier lien comme s'il s'agissait de l'un, et ce sera l'attribut alt de cette image qui passera le texte d'ancrage, à moins que ce ne soit une seule balise href, auquel cas vous bénéficiez de la légende l'ancre. Donc, la meilleure pratique.

IV. Plusieurs liens de la même page - seul la première ancre compte

Eh bien, tout comme avec les liens internes, seule la première ancre va compter. Donc si j'ai deux liens de Bonbons Sûres pointant vers moi, c'est seulement le premier que Google voit en premier dans le HTML. Ce n'est donc pas l'endroit où il est organisé dans le site tel qu'il est rendu visuellement, mais où il apparaît dans le code HTML de la page lorsque Google le restitue.

V. Le même lien et ancrage sur beaucoup ou la plupart ou toutes les pages sur un site Web a tendance à vous causer des ennuis.

Pas toujours, pas universellement. Parfois, ça peut aller. Amazon est-il autorisé à créer un lien vers Whole Foods depuis son pied de page? Oui, ils sont. Ils font partie de la même entreprise et du même groupe et ce genre de chose. Mais si, par exemple, Amazon devenait fou de spam et décidait d'en faire des "avocats bon marché livrés chez vous" et de mettre cela dans le bas de toutes leurs pages et de le signaler à la page WholeFoods.com/avocatslivraison, cela serait probablement être pénalisé, ou il peut juste être dévalué. Il se peut qu'il ne soit pas classé du tout ou qu'il ne transmette aucun lien d'autorité. Si notable que dans les cas où vous avez l'option de: "Dois-je obtenir un lien sur chaque page d'un site Web? Eh bien, ça alors, ça sonne bien, je passerais tout ce page rank et tout ce lien équité". Non, mauvaise affaire.

Au lieu de cela, il serait préférable d'obtenir un lien depuis une page qui est déjà liée à toutes ces pages, comme si nous pouvions obtenir un lien depuis la page À propos ou depuis la page Produits ou depuis la page d'accueil, un lien sur la page d'accueil, ce sont tous d'excellents endroits pour obtenir des liens. Je ne veux pas de lien sur chaque page du pied de page ou sur chaque page d'une barre latérale. Cela a tendance à me causer des ennuis, surtout si c'est un texte d'ancrage riche en mots clés et clairement ciblés et en essayant de manipuler SEO.

31 oct. 2017

5 tactiques de référencement local



1. La balise Title et les tags meta description sont toujours important

Les balises title et meta description sont des éléments HTML que vous pouvez personnaliser pour refléter le contenu de votre page Web. Le texte de vos balises title et description est affiché dans les résultats de recherche. Pensez à ce texte comme une "mini-annonce" que vous devez élaborer avec soin.
Title and Description Example


L'année dernière, Google a augmenté la largeur de la zone de résultats de recherche principale à 600px. A la lumière de ceci, la longueur généralement acceptable pour les étiquettes de titre est d'environ 50 à 65 caractères, et les étiquettes de description peuvent être d'environ 160 à 200 caractères. Profitez de cet espace et utilisez-le à bon escient. Assurez-vous de vérifier que vos titres et descriptions ne sont pas tronqués dans les résultats de recherche.

Si vous n'êtes pas sûr de l'apparence de vos balises title et meta description ou du nombre de caractères que vous pouvez utiliser, essayez d'utiliser un émulateur comme celui de SEOmofo ou le plugin SEO de Yoast pour WordPress:

SEOmofo Google SERP Snippet Optimization Tool

Yoast SEO Title and Description Tags

  • L'écriture de titres et de descriptions est considérée comme un art dans le monde du SEO. Dans un océan de résultats de recherche concurrents, si ce texte n'est pas unique, convaincant et descriptif, votre taux de clics en souffrira. De plus, un mot ou un caractère supplémentaire pourrait couper votre texte avec les ellipses redoutées (...). Ce n'est peut-être pas une véritable tragédie, mais elle a l'air peu professionnelle, surtout quand elle apparaît au milieu d'une phrase, rendant votre titre ou votre description moins percutant.
  • La leçon? Cet espace est précieux et chaque mot compte. Voici quelques conseils:
  • Ne gaspillez jamais d'espace sur les noms de pages qui ne fournissent pas d'informations utiles. (en  surligné jaune).
    Wasted Title Space
  • Si vous souhaitez joindre des clients locaux, indiquez le nom de la ville dans laquelle se trouve votre entreprise et / ou le secteur desservi par votre entreprise (par exemple, «desservant le grand Montréal et la montérégie»). Si c’est une grande ville, indiquer aussi le quartier.
  • Concentrez-vous sur l'utilisation d'un mot clé ciblé et placez ce mot clé le plus près possible du début de la balise.
Rappelez-vous, si votre entreprise apparaît dans les résultats de recherche, vous avez un coup pour obtenir cette personne à cliquer sur votre lien. Ne soufflez pas en gaspillant des caractères qui dilueront votre texte.

2. Répertoires en ligne et citations

 

Selon Google, environ quatre consommateurs sur cinq utilisent des moteurs de recherche pour effectuer des recherches locales. Pourtant, de nombreuses petites entreprises n'ont même pas réclamé une seule annonce d'entreprise locale en ligne, ce qui constitue une énorme opportunité manquée.
Il est important que votre entreprise soit répertoriée correctement et régulièrement sur les principaux répertoires d'entreprises en ligne, tels que Yelp, Merchant Circle, Citysearch et autres. Vous voudrez également chercher des répertoires locaux respectables pour obtenir votre entreprise sur la liste. Vérifiez auprès du site Web de votre journal local et de votre chambre de commerce pour voir s'ils ont un annuaire local d'entreprises sur lequel vous pouvez vous inscrire. Vous pouvez également rechercher des mots clés tels que "[votre ville]" pour trouver d'autres sites ou répertoires de citations locaux.
Il est également important d'obtenir le nom, l'adresse et le numéro de téléphone (NAT) de votre entreprise sur les principaux agrégateurs de données de citations comme Infogroup, Neustar (aka Localeze), Acxiom et Factual. Assurez-vous toujours que le NAT de votre entreprise est cohérent sur autant de ces répertoires et sites de citations que possible. Les divergences telles que les fautes d'orthographe, les abréviations, le manque de numéro de suite et le mauvais numéro de téléphone peuvent créer des dégâts lorsque Google ne peut pas déterminer quelles informations concernant votre entreprise sont correctes. Si Google n'est pas sûr, ils peuvent afficher des informations incorrectes ou ne pas afficher votre entreprise dans les résultats de recherche.

3. Google My Business: Revendiquer et optimiser

 

Google My Business (GMB) est considéré comme un répertoire, mais c'est un incontoournable, donc il mérite sa propre section. Il est très important pour les entreprises locales de revendiquer leur page Google My Business (et Bing Places for Business). C'est gratuit et vous pouvez obtenir une visibilité incroyable si vous êtes suffisamment optimisé pour apparaître dans le pack des trois, ou plus dans les résultats locaux. 
Les résultats locaux sur Google:
Google My Business

Pour réclamer votre page Google My Business, rendez-vous sur google.com/business. Vous devrez passer par un processus de vérification dans lequel Google enverra une carte postale avec un code PIN à l'emplacement physique de votre entreprise. (Aucune boîte postale n'est autorisée.) Ensuite, vous devrez simplement vous connecter et entrer le code PIN pour vérifier votre activité.
Ce processus de vérification est nécessaire car Google veut confirmer que votre entreprise est légitime et que vous êtes réellement le propriétaire de l'entreprise. Veuillez noter que selon les conditions d'utilisation de Google, seul le propriétaire de l'entreprise peut réclamer une page GMB. Si vous travaillez avec une agence de marketing numérique sur vos efforts de SEO, vous pouvez alors leur accorder la permission d'être un gestionnaire de votre page - de cette façon, vous gardez le contrôle de votre annonce si vous mettez fin à votre relation avec votre agence Web.
L'étape suivante consiste à optimiser votre référencement GMB avec une description solide,  plusieurs catégories, des heures d'ouverture, des types de paiements acceptés, etc. Vous voulez également vous assurer de télécharger votre logo et vos photos de votre entreprise, de vos produits ou services. (Il est généralement recommandé de télécharger au moins trois photos.)
Remplissez complètement chaque section pertinente afin que votre liste soit complète. Si vous êtes une entreprise de services et n'avez pas d'endroit où les clients ou les clients peuvent visiter, ne vous inquiétez pas; vous pouvez choisir de masquer votre adresse physique lorsque vous configurez votre fiche Google My Business.
Comme mentionné ci-dessus, Bing a également une page comparable pour les entreprises locales appelées Bing Places for Business. Le processus est très similaire à GMB, et vous devriez également avoir votre entreprise dans le répertoire local de Bing..

4. Les critiques en ligne sont importantes

 

Les entreprises commencent enfin à se rendre compte de l'importance des avis en ligne de leurs clients. Selon un récent sondage, 84% des gens font autant confiance aux avis en ligne qu'à une recommandation personnelle, et sept clients sur 10 laisseront un avis pour une entreprise si l'entreprise le leur demande.
Il existe plusieurs logiciels de marketing de réputation et des options d'outils que vous pouvez utiliser pour suivre, gérer et essayer d'obtenir des avis de manière proactive. Voici quelques-uns à vérifier:
En outre, de nombreuses plateformes de médias sociaux, comme Hootsuite et Tiny Torch, vous permettent de surveiller et d'obtenir des alertes chaque fois que votre marque est mentionnée. Chaque fois qu'il reste un avis sur votre entreprise, positif ou négatif, assurez-vous d'y répondre. Cela montre à d'autres personnes qui lisent les critiques que vous, le propriétaire de l'entreprise, vous souciez de ce que vos clients pensent.
La page Facebook et la page Google My Business de votre entreprise vous intéressent particulièrement. Ce sont les deux des plus importants, sauf dans le domaine du tourisme ou TripAdvisor est ausssi influent. Beaucoup de gens se tournent vers les médias sociaux pour voir ce que leurs amis et leur famille pensent d'une entreprise, alors avoir de bonnes critiques sur la page Facebook de votre entreprise peut aider à attirer des clients potentiels. Obtenir des avis positifs sur votre page Google My Business est crucial, car ces avis s'affichent sur Google lorsque quelqu'un recherche votre entreprise.
Google note également que «des avis positifs et de bonne qualité de vos clients amélioreront la visibilité de votre entreprise», ce qui signifie que les avis pourraient entrer dans les classements du pack local.

5. Utiliser un balisage de données locales structurées


Le balisage de données structurées - souvent appelé «balisage de schéma» ou «balisage schema.org» - peut être ajouté au code de votre site Web pour fournir aux moteurs de recherche plus d'informations sur votre entreprise, comme les produits que vous vendez, les avis que vous avez recueillis, services que vous offrez et ainsi de suite.
Seulement 31,3% des sites Web utilisent ce balisage - et la plupart n'utilisent que les bases. Vous pouvez faire ressortir votre entreprise locale (et éventuellement se classer plus haut que vos concurrents) si vous ajoutez un balisage de données structuré à votre site, le cas échéant.
Google souhaite que vous utilisiez un balisage de données structuré, car il aide leurs robots à mieux déterminer le contenu de votre site. Google propose même un outil de test de données structurées afin que vous puissiez vérifier si votre balisage est correctement implémenté.
Google Structured Data Test Too
Si la pensée du codage vous fait peur, vous pouvez également utiliser le Data Highlighter de Google pour marquer le contenu avec votre souris. (Notez que votre site Web doit être configuré avec Google Search Console pour que cela fonctionne.)
C'est juste la pointe de l'iceberg quand il s'agit de référencement local. La mise en œuvre des cinq tactiques de recherche locale ci-dessus vous donnera une longueur d'avance sur vos concurrents.
Voici deux exemples d’un de mes clients:


 https://1.bp.blogspot.com/-7vcrsOH30iA/WO-WZ464uYI/AAAAAAAAHjk/zdMB0mUYXMIwJGdzFabC_i6l75fCY5AqwCLcB/s1600/farfalle.png




Comme vous voyez, l'emploi de Schema.org peut aider grandement à la visibiliité dans les résultats de Google.
Traduction avec ajouts d’un artcile de Search Engine Land.
https://searchengineland.com/local-seo-2017-5-simple-ways-dominate-local-search-268412

18 oct. 2017

Google Tips


Google a longtemps souligné l'importance du "contenu de haute qualité", mais a fourni peu, voire aucune, aide pour ceux qui cherchent à le créer. Jusqu'à maintenant.
Le mois dernier, le groupe de relations avec les développeurs de Google a publiquement publié cinq guides différents destinés à aider ses propres créateurs à «rechercher une documentation de qualité». Et «documentation», lorsqu'ils sont publiés en ligne, signifie contenu numérique.
Maintenant disponible:
    Guide de développement de la documentation du développeur
    Guide de style HTML / CSS
    JavaScript Style Guide
Pour situer cela dans son contexte, considérez que ces documents ne représentent que quelques-uns des nombreux guides que Google utilise en interne. Les informations fournies ne sont pas nouvelles, uniques, originales ou même complètes. Cela dit, les guides de style de documentation pour développeurs de Google sont une excellente ressource pour toute personne intéressée par la création du type de contenu de haute qualité que les utilisateurs apprécient et les moteurs de recherche récompensent.
Chaque guide renforce l'idée que les pages de haute qualité, qui se classent bien dans la recherche, sont une combinaison de code, de contenu et d'UX de haute qualité.
Voici un bref aperçu des astuces du guide de style de la documentation du développeur pour les créateurs de contenu:
  • Utilisez une tonalité amicale et conversationnelle avec un objectif clair - quelque part entre la voix que vous utilisez lorsque vous parlez à vos têtes et que vous utiliseriez si vous étiez un robot.
  • Essayez de ressembler à un ami bien informé qui comprend ce que les utilisateurs veulent faire.
  • Utilisez l'orthographe, la grammaire, la ponctuation et la majuscules américaines standard.
  • Créez des phrases claires, concises et courtes avec des mots simples que les utilisateurs comprendront.
  • Mettre en œuvre un texte avec des lien efficace et descriptif.
  • Utilisez des mots accessibles et des phrases courtes qui se traduiront bien dans d'autres langues.
  • Envisagez des listes numérotées pour les séquences d'événements.
  • Assurez-vous que les liens sortants sont vers des sites «de haute qualité, fiables et respectables».
Voici un bref aperçu des conseils du guide de style de la documentation pour les développeurs de Google pour les développeurs / créateurs techniques:
  • Envisagez des fichiers SVG ou des fichiers .png optimisés avec du texte ALT.
  • Utilisez les tableaux et / ou les listes correctement. Par exemple, utilisez uniquement une table lorsque vous avez plusieurs colonnes d'informations et avec un .
  • Incluez ou selon le cas,  pour l'emphase visuelle et pour les éléments de grande importance.
  • Sélectionnez HTTPS pour les ressources incorporées si possible, en particulier les images, les fichiers multimédias, les CSS et les scripts.
  • Pour les modèles HTML, utilisez HTML5 en UTF-8 sans marque d'ordre d'octet (BOM).
  • Considérez les notations hexadécimales à trois caractères au lieu de six caractères pour les couleurs, car elles sont plus courtes et plus succinctes.
  • Utilisez HTML pour la structure et CSS pour le style visuel.
  • Utilisez le standard Schema.org pour obtenir des résultats zéro.
Voici un bref aperçu des zones que le Guide de Style de la documentation du développeur que Google suggère d'éviter:
  • mots à la mode
  • jargon technique
  • abréviations, acronymes
  • points d'exclamation
  • utiliser le mot "s'il vous plaît" dans les instructions
  • commencer les phrases de la même façon
  • utilisez "cliquez ici" dans le texte d'ancrage de lien
  • détection d'agent utilisateur
  • CSS "hacks"
  • Mettre votre nom de domaine au début de la balise 
Traduction de : https://searchengineland.com/high-quality-content-tips-googles-style-guide-282540 avec ajout et quelques modifications.
     

16 juin 2017

Les bloqueurs de pub sur mobile en forte hausse

C'est encore plus évident dans les pays émergents. Dommage qu'au Canada les données ne soit pas affichées.
Tiré de la volumineuse étude de Mary Meeker de KPCB.

14 mai 2017

SEO: 3 balises sous-utilisées

1- Utiliser des listes à puces (bulleted lists)

Celui-ci est idéal pour vos utilisateurs et Google, car les listes à puces ont plus de poids qu'un paragraphe de texte. Par exemple, sur votre page "Nos services", disposez d'une liste à puces courte dans votre contenu qui indique ce que vous faites en utilisant de bons mots-clés à longue queue:

Listes à puces pour le référencement. Cette pratique facilitera également la lecture rapide des lecteurs de contenu sur les services que vous offrez, ce qui pourrait augmenter les taux de conversion sur vos pages! 

Note les guillemets devrait être remplacés par les symboles plus grand que plus petit

2- Balise "THEAD" ou "TH"

L'élément HTML thead est utilisé pour grouper le contenu de l'en-tête dans une table HTML. L'élément n'est pas nécessaire. Cependant, toute donnée qui mérite d'être dans un tableau mérite d'avoir des en-têtes, n'est-ce pas? Tellement sémantiquement, vous devriez l'utiliser. En outre, un "thead" vide est invalide et doit contenir un "tr" et le même nombre de cellules de données que le corps de la table.

La balise "thead" prend en charge l'attribut title, où vous pouvez fournir aux agents utilisateurs plus d'informations sur l'en-tête des données tabulaires:

"Thead title = "voila la description de la tête de table""
"Tr"
"Th" Mois "/ th"
"Th" Économies "/ th"
"/ Tr"
"/ Thead"

3- Balise Figure et Figcaption

Une des balises qui est la moins utilisée. Selon Jumpshot, dont les données américaine sont assez importantes, sur des millions de recherches. Ils considèrent qu'environ un tiers de toutes les recherches effectuées sur Google sont effectuées dans Google Image Search, ce qui est tout simplement surprenant, tellement énorme. Je n'ai jamais réalisé à quel point la recherche d'images Google était aussi grande jusqu'à ce que je voie les données de Jumpshot. C'est tout simplement massif. Chez MozCast aussi, il nous montre qu'environ 12,5% de toutes les recherches Google dans les résultats Web montrent des images.

Utilisez un élément "figure" pour baliser une photo/graphique dans un document. L'élément "figure" contient également une légende:

"Figure"
  "Img src = "fleuve-pointe-au-pic.jpg" alt = "Vue sur le fleuve à Pointe-au-Pic" width = "304" height = "228""
  "Figcaption" Fig. 1. - Une vue sur le fleuve à Pointe au Pic dans Charlevoix. "/ Figcaption"
"/ Figure"


13 avr. 2017

Les résultats zéro s'étoffent dans Google

Surprise dernièrement sur les résultats d'un de mes clients grâce au standard de Schema.org.

L'an dernier mon client était vraiment heureux de voir apparaître ses recettes en résultat zéro, et même ici en position 1, 2 et 3 en bonus. Aseez surprenant dans ce domaine très compétitif.


Mais depuis peu Google modifie parfois la présentation ce qui donne un plus grande visibilité aux recettes de mon client.


Ceci donne une méga présence dans les résultats.

6 déc. 2016

2 exemples de la commande site: de Google


Il y a de multiples emplois de cette commande qui sont méconnues.

Pour les ressources humaines


Dans Linkedin si vous faîte une recherche sur une personne ou un type de poste vous êtes limité par vos contacts uniquement.

Vous cherchez une personne qui a un poste de "marketing manager" à Montréal vous n'aurez que quelques résultats.

Alors si vous utilisez la commande site: comme ceci :

site:linkedin.com/pub “marketing manager” Montréal

Vous aurez alors accès à toutes les fiches corespondantes même si ces personnes ne font pas partie de vos contacts dans LinkedIn..

Concurrence


Autre exemple. Pour voir l'importance que votre concurent en immobilier mettent sur des mots-clés spécifiques comme des condos à Boucherville:

site:guidehabitation.ca boucherville intitle:condos

Il y a plusieurs commandes que l'on peut associés avec la commande site: et qui donne vraiment de bons indices sur les efforts déployés par vos concurrents !

Soyez créatif !!!

2 déc. 2016

L'éthique élastique de Google





Vous fermer votre site en octobre 2014. Penseriez-vous le voir dans les résultat de Google plus de 25 mois plus tard

Non !!! C'est certain. 

Pourtant quand vous chercher une (ancienne) auberge reconnue qui a fermer il y a plus de 2 ans, Google ne se prive pas de vendre des publicités aux requins des OTA (online travel agencies) qui se prennent entre 15% à 20% de commission sur les dos des hôteliers.



Mais ici là, nest pas la question. Pourquoi Google affiche 4 publicités sur simplement le nom d'un hôtel, alors que dans la section droite il indique clairement :

C'est uniquement pour l'argent. Et ces annonceurs des OTA savent aussi que cet ancien établissement des Relais&Château est fermé. Elles payent l'annonce pour vous proposer des hôtels alternatifs.

Pourtant dans les règles d'AdWords, 2 points semblent avoir transgressés ces règles!


 Qu'en pensez-vous ?

Note:
Un nouveau souffle pour cet auberge possiblement pour l'an prochain.
Un nostalgique qui à filmé cet auberge un an après sa fermeture.

29 nov. 2016

Trafic organique : Houston ai-je un problème ?


J'ai décidé de faire le tour des statistiques de quelques uns de mes clients ce matin pour déterminer les sources d'acquisitions de leur trafic Web.

Méthodologie 

  • Dans Analytics aller à "Acquisition - Tout le Trafic - Canaux" et choisir "Nouveaux utilisateurs" dans les menus déroulant.
  • Je n'ai pas sélectionné ces clients. Ceci est la listes de mes 20 premiers clients dans l'ordre où elle m'apparaît dans Google Analytics.
  • J'ai choisis de filtrer le trafic uniquement sur les nouveaux utilisateurs. C'est que les statistiques des très petits sites comme les plus gros peuvent être biaisées par le personnel de ces entreprises, car dans 95% les propriétaires ne filtres pas les adresses IP de leurs réseaux dans leurs statistiques.
  • Ces 20 sites sont vraiment diversifiés. Du petit garage de pièces automobile en passant par une firme d'avocats jusqu'à des associations touristiques, des réseaux communautaires à fort trafic. 
  • Vous remarquez que certains ne s'en sont tenu qu'au trafic "ordinaire" alors que d'autres ont misé le multi-canal (réseaux-sociaux, Adwords, liste d'envois de courriels et aussi bannières publicitaire).

 Mon opinion

C'est assez rigolo quand on regarde les études sur le trafic organique. En France on parle de 30 à 50% comme des bons résultats. Ils ont tendaces à vouloir être ne pas trop être dépendant du moteur de recherche américain. Je comprends qu'il faille diversifier ses sources, mais les réseaux sociaux nécessite passablement de ressources et de temps, le PPC peut couté cher, les listes de diffusion par courriels sont entre les deux, les référents demande aussi du temps et du bon vouloir des autres et les bannières sont vraiment en déclin pour les petites et moyennes entreprises.

Mon pointage

Moins de 30% = Houston j'ai un sérieux problème
Entre 31% et 50% = Houston j'ai un problème
Entre 51% et 70% = Je pourrais faire exécuter un petit audit pour bonifier le trafic tout en continuant le travail sur mes autres canaux
Entre 71% et 90% = Je continue mon bon travail en ajoutant de la valeur ajoutée à mon site et autres canaux
Plus de 90% = Houston j'ai un sérieux problème
car les autres canaux n'existent plus. 


Trés bonne moyenne

Mettre de l'effort sur les référents et réseaux sociaux

Le trafic direct plus grand que les référents ? Petit problème de liens externes.

Faire une refonte sans consulter son consultant en rayonnement Web

Le trafic direct plus grand que les référents ? Petit problème de liens externes et de bonification de son contenu.

Très bonne moyenne sauf pour les réseaux sociaux qui est nul.

Les deux premiers canaux devrait être inversés. Bonifier le contenu pour sauver des $$$.

Petit problème de référent et des réseaux sociaux.

Encore les référents et réseaux sociaux.

Bonne diversion du trafic (sauf pour courriel).

Référents.

Bonne répartition de ce très petit site.

Référents et ajout de contenu souhaitable.

Référents.

Ajouter du contenu et bonifier l'existant.

Ajouter du contenu et bonifier l'existant et acquérir des référents.

Ajouter du contenu, des référents et mettre de l'énergie sur les réseaux sociaux.

Référents et contenu.

Bonne moyenne entre les canaux.

Référents et réseaux sociaux

Très bonne moyenne grâce aux partenaires (Direct)
Toutes ces données sont pour le dernier mois et couvrent différents sites avec uniquement les nouveaux visiteurs ce qui sosutrait en moyenne 20% et m^me jusqu'à 40% dans un cas.

27 nov. 2016

1 des 2 meilleurs outils de veille d'analyse de la concurrence

 

Voici un des bons couteaux suisse pour la veille du SEO et SEM

 

Cet outil se décline en plusieurs tableaux assez instructifs sur l'état de votre optimisation organique et aussi de vos campagnes Adwords et celles de vos concurrents. Contrairement à d'autres outils, -comme Moz Pro-, il fonctionne assez bien avec des sites francophones ou bilingues contrairement à d'autres outils. Dans chacunes des cases ci-dessus vous avez accès à un complément de données en cliquant sur le triangle en coin inférieur droit.

Il déniche assez bien vos compétiteurs direct que ce soit pour les résultats organiques ou payant ce qui est assez rare du coté organique.


 Il décèle aussi assez correctement les mots-clés les plus performants.

Il fournit aussi vos retro-liens.

Avec en prime un historique de votre classement ainsi que celui de quatre compétiteurs pour les résultats organiques....

Ainsi que ceux des campagnes Adwords.

Et ceci n'est qu'un petit aperçu de cet outil assez surprenant et qui n'a pas fait beaucoup de vagues qui pourtant le mérite amplement.

Cet outil est limité à cinq résultats dans la version gratuite et avec moins de restrictions dans les deux autres modes payant.

Voici un comparatif des principaux outils qui se classe passablement égal avec Moz Pro mais je trouve que ce dernier à plus de lacunes pour les sites francophones.


À vous de juger et donner vos commentaires.


22 nov. 2016

Campagne publicitaire télé vers le Web : Un coût de conversion assez surprenant


Un de mes clients dans le domaine touristique a fait une campagne publicitaire TV2Web l'hiver dernier (le "lead" étant des noms de domaine).  Cette fois, (mal)heureusement ils ont écoutés mes conseils et pris des nouveaux noms de domaine qui redirigeaient vers une toute nouvelle section du site dédiée à cette campagne.
Cette section a été toutefois malheureusement lié sur le site du client et aurait dû être normalement totalement orpheline, ce qui aurait été plus précisément monitorable dans les statistiques Web.

Voici les détails et deux scénarios de coût pour le retour sur investissement. Un scénario optimiste et un scénario réaliste :

 Les chiffres

Coût moyen de diffusion et de tournage d'une publicité télé de 30 secondes dans les médias nationaux en période de grande écoute : Entre $ 850 et $1,000 par diffusion.
Durée : Environ un mois
Diffusion : Principaux réseaux francophones
Les scénarios du coût de revient
J'ai fait deux scénarios de coût de revient pour deux raisons. L'interprétation des chiffres des statistiques d'Analytics peuvent être fait de diverses manière (landing page, top content, tracking events, ), et ce même avec des suivis d'événements. L'autre raison est une diffusion en média traditionnel sans ghettorisation du contenu ciblé et sans tatouage spécifique des accroches (leads) des différents diffuseurs pour une meilleure veille.

Les scénarios

Total scénario optimiste = 8,705 (Pages vues de toute la section visée pour la période de diffusion + 1 semaine supplémentaire)
Total scénario réaliste = 1,580 visiteurs (suivi d'événements + 10% de visiteurs égarés "timeout")
Coût de la production + diffusion/8,705 = $18.95 du visiteur (scénario optimiste)
Coût de la production + diffusion/1,580 = $104.43 du visiteur (scénario réaliste)
Ici on ne voit encore que des visiteurs, on est loin du client !!!

Conversion

La conversion normale d'un site se situe entre une fraction de 0.5% et 5% dans le meilleur des mondes en 2010. Un site de commerce électronique a habituellement de 1% à 3% et dans la majorité des cas c'est plutot autour de 1%. Mais dans ce cas-ci le client ne doit pas simplement remplir un panier d'achat et peser sur Enter, il doit se déplacer sur une bonne distance pour effectuer son activité et dans une bonne proportion réserver aussi son hébergement. J'ai donc fait ici aussi deux scénarios de conversion. Un scénario à 3% qui est très optimiste et un scénario à 1% qui est encore à mon avis assez généreux mais plus réaliste.

Conversions du scénario optimiste

8,705 * 3% = 261 clients
8,705 * 1% = 87 clients
3% de conversion = $ 632.18 du client
1% de conversion = $ 1,896.55 du client

Conversions du scénario réaliste

1,580 * 3% = 47 clients
1,580 * 1% = 16 clients

Coût de revient du client en scénario réaliste

Coût de la production + diffusion/47 clients = $ 3,510.63
Coût de la production + diffusion/16 clients = $ 10,312.50

Je ne comprends pas qu'une telle somme soit dépensé en télévision alors que dans le domaine du tourisme, c'est majoritairement le Web qui est utilisé comme vecteur touristique. De plus, je ne comprend pas que ce client n'ai pas veiller en temps réel sa campagne pour valider l'efficacité de celle-ci. J'ai fait l'exercice suivant pendant une diffusion. Pendant la première d'une émission de très grande écoute «Prime Time» j'ai suivit la réponse de la diffusion de la publicité grâce à Woopra. Résultats 6 visiteurs dans les 10 minutes suivant la publicité. J'ai ensuite fait, pour m'amuser, un petit gazouilli sur Twitter et j'ai eu 35 visiteurs grâce aux 5,100 "suiveurs" de mon compte !!!

Oui je sais, une publicité télé donne aussi de la notoriété, mais la même chose est vrai sur le Web avec le phénomène de la "longue traîne". De plus, avec le temps passé sur le Web qui dépasse maintenant le temps devant le petit écran, des efforts de suivit serrés de vos campagnes traditionnelles devrait être un de facto et vous pousseront à réinventer et diversifier vos stratégies marketing plutôt que de faire de l'égo-publicité.

Notes
  • Près de 20% des visiteurs n'ont pas tapé le nom de domaine affiché dans la publicité mais plutôt ils ont fait une recherche sur les mots-clés du nom de domaine.
  • Le gros du trafic généré l'a été dans la première semaine de diffusion des publicités.
Note 2
Ce que les pubilcitaires disent, c'est qu'il y a tout de même une rétention mnémonique mais dans un monde bombardé de publicité, il faut que la pub soit sacrément efficase. Le point par contre que je leurs accorde est le gain de confiance des revendeurs de leurs produits/services, mais la facture est tout de même salée.